Ensemble de techniques de respiration, de détente musculaire et de visualisation positive, la sophrologie est née dans les années 60 à l'initiative de A.Caycedo, neuropsychiatre.

Il met en avant la primauté de la conscience corporelle et l'intérêt d'un état de vigilance "entre veille et sommeil".

Une nouvelle approche favorisant la prise en charge de la personne par elle-même.

Par l'ancrage corporel elle permet d'améliorer l'équilibre physique et mental. Les mouvements réalisés (Relaxation dynamique) lors des séances ont une action sur les muscles, le souffle, sur les émotions, sur le système nerveux, la concentration....

Les visualisations (images mentales) permettent d'activer notre potentiel et nous projeter positivement dans le futur.

Le travail sur la respiration permet d'accéder à un grand calme et à une meilleure gestion des émotions.

Par un entrainement volontaire et régulier , la personne est acteur de son évolution.

 

Etymologie : Sos-phren-logos signifie l'étude de la conscience en harmonie. 

 

 

Pourquoi la sophrologie ?

 La pratique de la sophrologie est d'abord pour la personne une manière nouvelle de rencontrer son corps dans l'instant présent : non plus un corps que j'ai mais un corps que je vis.

L'objectif de la sophrologie est de rendre l'individu responsable et autonome, afin qu'il puisse assumer sa vie de manière authentique. Les évènements doivent être gérés et non subis. Elle permet la prise en compte des émotions et donc la prise de conscience des besoins et des envies. 

 

Les champs d'application.

 Les champs d'application sont multiples :

 

- Mieux vivre au quotidien (apprendre à gérer ses émotions, retrouver sa confiance, améliorer son rapport à soi et aux autres, mieux dormir, améliorer sa concentration et sa mémoire).

- Se préparer à un examen une opération médicale, à un entretien...

- Pour dépasser ses phobies, l'anxiété et l'angoisse.

- Pour faire face à des relations conflictuelles, personnelles ou professionnelles, des douleurs chroniques, des changements.

 

Dans le domaine clinique la sophrologie est largement utilisée par les professions médicales et paramédicales en complémentarité des soins dispensés aux patients.